Sleepy Hollow et autres villes d’Halloween à visiter

Nous nous souvenons tous des images qui ont hanté nos cauchemars d’enfant : des femmes fantomatiques qui se tordent les mains en gémissant, des vampires aux crocs sanguinolents, des monstres gigantesques cachés sous notre lit. La seule façon de se défaire véritablement de ces images horrifiantes de l’enfance est d’opter pour l’authenticité : les villes et villages hantés. Voici une liste de nos villes et villages étranges préférés pour célébrer l’Halloween en Amérique du Nord et vous faire dresser les cheveux sur la tête.

Ne cherchez pas la sortie

Le sanatorium de Waverly Hill, un hôpital fermé de Louisville au Kentucky, hébergeait à l’origine des patients atteints de tuberculose au stade avancé. Ce n’est donc pas surprenant que plus de 60 000 personnes y soient décédées. Il a été rouvert en 1962 comme hôpital gériatrique pour être fermé à nouveau 20 ans plus tard, après que plusieurs patients se soient plaints de mauvais traitements. La plupart des horribles récits racontés sur cet endroit se sont révélés entièrement et effroyablement vrais.

Les endroits les plus effrayants? La chambre 502 et le tunnel de la mort, sans équivoque. On raconte que la chambre 502 est hantée par les fantômes des infirmières qui s’y sont suicidées, tandis que le tunnel de la mort est ainsi surnommé parce qu’il s’agissait d’un passage sous l’hôpital où le personnel dissimulait les corps des patients décédés. Les corps étaient ultérieurement transportés par train pour être enterrés, mais l’image de douzaines de cadavres empilés sous le bâtiment donne assurément froid dans le dos. Réservez une visite d’une nuit ici et vous sursauterez chaque fois que vous verrez une ombre bouger, c’est pratiquement garanti!

Traverse de fantômes

Si vous êtes à la recherche de plus de fantômes que vous ne pouvez en compter, Niagara-on-the-Lake en Ontario est l’endroit qu’il vous faut visiter. Le récit sanglant de la ville déchirée par la guerre est la toile de fond de centaines d’histoires de fantômes troublantes. Les visites guidées des lieux hantés de la ville offrent pratiquement trop d’histoires pour pouvoir toutes les raconter. Les guides choisissent leurs préférées et vous pouvez donc faire plusieurs visites et vivre une expérience différente à chaque fois.

Vous vous demandez si de toutes ces histoires, certaines font réellement peur? La réponse : absolument. Écoutez des récits de soldats sans tête, de fantômes colériques qui s’en prennent aux visiteurs, de lumières bleues étranges qui brillent dans la nuit et de jeunes mariées défuntes qui pleurent dans les rues. Une seule journée à Niagara-on-the-Lake vous procurera suffisamment d’histoires à dormir debout pour terrifier les enfants autour du feu des années durant.

Ne perdez pas la tête à Sleepy Hollow

Le village est peut-être réputé pour le cavalier sans tête fictif de Washington Irving, mais cela ne veut pas dire que Sleepy Hollow n’a pas d’autres véritables histoires de fantômes dans son sac et que les résidents ne feront pas des pieds et des mains pour créer une atmosphère délicieusement effroyable. Visitez le cimetière de Sleepy Hollow ou montez dans un chariot de foin et partez à la recherche des esprits qui flottent dans la nuit. Que vous ayez lu la légende de Sleepy Hollow à l’école ou non, vous pourrez difficilement résister au sombre récit d’Ichabod Crane tentant avec épouvante de fuir le sombre cavalier.

Rien n’est plus effrayant que de déambuler dans un bâtiment où des hommes et des femmes décédés depuis longtemps pourraient toujours séjourner. Gardez vos films d’horreur de mauvais goût pour plus tard et vivez une expérience tangible. Accumulez juste assez de matière à cauchemar pour vous terrifier jusqu’à votre prochaine visite!

Quelle ville ou quel village hanté avez-vous l’intention de visiter à l’Halloween cette année?

Prev Les sentiers d’Hawaï les plus indiqués pour les enfants
Next Les spectacles à ne pas manquer à Las Vegas

0 Comments

No Comments Yet!

You can be first to comment this post!

Leave a Comment