Loin des feux de la rampe : les secrets de Las Vegas

Le cliquetis des talons sur le trottoir s’amenuise au fur et à mesure que vous vous éloignez des néons colorés, des boas à plumes et de verres à margarita en plastique, renversés par des mains fébriles. Découvrez l’envers de la cité dans le désert. Loin des peep-shows 24 heures sur 24, des roulettes, des foules; vous trouverez les activités que Sin City n’offre qu’aux voyageurs les plus curieux. Gardez bien le secret des activités les moins connues à Las Vegas :

Comme dans l’vieux temps 

Les portes et fenêtres closes et une simple ligne de typographie rouge seront les seuls indices marquant votre arrivée au bar MOB, un speakeasy rappelant l’ère de la prohibition et situé dans le vieux centre-ville. Les lumières tamisées illuminent des musiciens jazz et pianos en duo jouant un assortiment d’anciens et de nouveaux succès s’agençant parfaitement avec le whiskey de la maison et votre scotch sur glace. Les boissons y sont fortes et l’atmosphère rétro, réussissant à allier parfaitement style et intimité. Il s’agit de l’endroit tout indiqué pour redonner vie au chapeau Fedora acheté en 2004 et aux bretelles de votre grand-père, sans risquer le jugement d’autrui.

Boules et billes

Les leviers sautillent de bas en haut, projetant les braves billes métalliques à travers les arches serrées, contre les cibles colorées et sur les roues tournantes. Bien que vous les ayez probablement souvent vus dans les pizzerias et parcs d’amusement de partout au monde, rien ne vous préparera au Pinball Hall of Fame. Cet étrange temple de la renommée a, à premier abord, des allures de buanderie, mais les rangées sur rangées de jeux colorés vous le feront vite oublier. Le collectionneur Tim Arnold a rassemblé à cet endroit près de 200 machines à boules datant des années 50 à aujourd’hui; mais la plupart des machines sont originaires de la grande époque du billard électrique dans les années 70. Les envahisseurs de l’espace, CSI, Spider-Man et les Simpsons™ sont tours représentés à l’intérieur du musée et il ne vous reste qu’à les nourrir de pièces de trente-sous pour leur donner vie. Donnez aux boules un voyage mouvementé et voyez si vous pouvez vous classer parmi les meilleurs pointeurs.

Tous les goûts sont dans la nature 

Arrêtez-moi si vous l’avez déjà entendue. Un prêtre entre dans une boutique érotique… À Vegas, il faut toujours s’attendre à l’inattendu, surtout lorsqu’on arrive nez à nez avec l’Erotic Heritage Museum. Né d’une collaboration entre un prêtre et un pornographe, le musée est né d’une mission visant à préserver d’importants objets, films et œuvres d’art érotiques. Il s’est depuis transformé en lieu d’éducation sexuelle. Vous y verrez non seulement un nombre important d’objets pornographiques, mais aussi des expositions sur l’hypocrisie sexuelle dans les mondes religieux et politiques, dans l’éducation et dans les médias. Les autres expositions comprennent les figures révolutionnaires de la libération sexuelle, une collection d’os péniens provenant de diverses espèces de mammifères et une section dédiée entièrement à la psychologie de la sexualité humaine. De quoi dresser votre intérêt.

Gare à votre cervelle

Twinkies® et munitions; rien de plus américain! L’une des mascottes les plus populaires des États-Unis, le zombie, est plus vivante que morte à Las Vegas. Rendez-vous au Zombie Apocalypse Store, où vous trouverez tout le nécessaire pour vous aider à survivre à vos vacances. Vous y trouverez sac à dos à motif camouflage, équipement de camping, vraies machines et de délicieuses pâtisseries à déguster après l’apocalypse. Si vous vous sentez d’aplomb pour un peu de route, le magasin organise aussi une activité de chasse au zombie, où vous serez abandonnés dans une marée de morts-vivants à envoyer à leur dernier repos.

Les vacances à Las Vegas ne sont pas complètes sans quelques secrets. Tapissez-vous dans l’ombre et rendez-vous dans quelques-uns de ces endroits cachés. 

Quelles activités inusitées avez-vous découvertes à Las Vegas?

Prev Les « étranges » mets à essayer en Asie
Next Soyons francs... quoi voir absolument à Francfort

About Author

Jennifer Cuellar

L’origine des textes écrits par Jennifer Cuellar est en anglais. Jennifer Cuellar est un écrivain, une exploratrice passionnée et fan de tout ce qui est en rapport avec les Jeux de Trônes. Quand elle n’est pas entrain de boire une bonne tasse de thé tout près de la plage, elle serait surement entrain d’écrire à propos des plus belles villes qui sont à explorer. Des sommets de montagnes jusqu’aux rues du centre-ville, existe tout un monde riche en aventures qui n’attendent que d'être explorées. Elle met en valeur les meilleures villes à visiter, dont les attractions sont à ne pas rater, et les activités sont à essayer pendant vos prochaines vacances. Alors qu’attendons-nous pour voyager !

0 Comments

No Comments Yet!

You can be first to comment this post!

Leave a Comment