Comment vivre au rythme de Glasgow comme le font ses résidents

Même si Londres et Édimbourg ont attiré tous les regards ces deux dernières décennies, une autre ville britannique subit une lente transformation pour devenir aisément un centre urbain qui fera bientôt l’envie de tous. Il s’agit de Glasgow, une ville de notre bonne vieille Écosse. À l’insu de plusieurs, cette ville, qui passe généralement inaperçue, a silencieusement évolué pour passer d’un centre industriel à une métropole à la mode, artistique et avant-gardiste, hôte des jeux du Commonwealth de 2014 et de plusieurs autres évènements notoires.

Dites adieux aux paysages tristes et sombres et bonjour à une scène florissante où la mode, les arts et la restauration font bon ménage. À sa vue, même les Londoniens changent d’avis… à leur plus grande surprise! Découvrons ce que les résidents et amoureux de Glasgow font ces jours-ci.

George Square

George Square

Séjourner dans un lieu historique

La deuxième plus grande ville d’Écosse héberge plusieurs œuvres architecturales splendides. Une des façons de profiter de ces caractéristiques uniques est de séjourner dans un des nombreux établissements historiques de Glasgow, dont l’hôtel-boutique Arthouse quatre étoiles, un site prisé qui abritait autrefois les bureaux du ministère de l’Éducation. C’est aussi la résidence d’enfance du premier ministre né en Écosse, Sir Henry Campbell-Bannerman.

Courir les magasins du West End

Dans le domaine des boutiques et magasins, Glasgow n’a rien à envier. On y trouve effectivement le Style Mile, au centre-ville, où une grande quantité de boutiques de luxe s’offrent à vous sans les foules typiques de Londres. Dans le West End, Byres Road est ponctuée de boutiques indépendantes. Cette dernière a de tout pour tous les goûts, des articles stylisés sélectionnés à la main (Oliver Bonas, The Bead Company, Timorous Beasties) aux magasins d’occasions excentriques aux propriétaires flamboyants (Nancy Smilie, Starry Starry Knight, Handbags and Gladrags).

Peoples-Palace-11-300x200

Un souper arrosé à Finnieston

Alerte aux hipsters! Niché entre le parc Kelvingore luxuriant et le River Clyde, Finnieston a été pris d’assaut par des barbes, tuques, chemises à carreaux et, incidemment, bon nombre de nouveaux cafés et restaurants stylisés. Ox and Finch, qui se spécialise dans les tapas d’inspiration écossaise composés d’ingrédients locaux, a reçu une grande attention, tout comme le Mother India Café et ses mets indiens classiques, authentiques et raffinés. Le restaurant éponyme de l’endroit, le Finnieston, sert des bières sur mesure et des fruits de mer ingénieusement présentés. C’est un établissement à ne pas manquer, tout comme le bar Lebowski, le Crabshakk gourmet et le Coffee Chocolate Tea caféiné!

Profiter du soleil aux Jardins botaniques

Contrairement à la croyance populaire, le soleil brille de temps en temps en Écosse et un bonheur général y règne quand c’est le cas.   Pour se dorer au soleil, les Jardins botaniques de Glasgow, avec une flore abondante, des arbres matures et des serres en fer historiques, sont incomparables. Les familles locales rempliront joyeusement et rapidement les pelouses vertes avec des pique-niques, poussettes et vélos, pour un après-midi de plaisirs purs et rares sous le soleil. Pourquoi ne pas faire de même? Les Écossais de Glasgow sont des plus amicaux!

À bicyclette

Glasgow est une des plus récentes villes à avoir rejoint le mouvement cycliste proverbial en intégrant un programme de partage de bicyclettes à ses infrastructures. Même si le réseau n’est pas aussi développé que ceux d’autres villes du monde, il offre un moyen de transport novateur les jours où le soleil honore la ville de sa présence. Sautez sur votre vélo de location et dirigez-vous vers le musée Riverside ultra moderne. Sur la route du retour, faites une pause au parc Kelvingrove et revenez au centre de Glasgow pour un peu de cyclisme urbain.

Galerie d’art moderne de Glasgow

Galerie d’art moderne de Glasgow

Une architecture enviée à la Glasgow School of Art

Grâce à son riche héritage et ses architectes à l’avant-garde, Glasgow héberge une très grande variété de joyaux architecturaux : de l’université aux allures de Poudlard aux influences victoriennes en passant, bien entendu, par le style industriel du tournant du siècle, qui gagne généralement à être étudié de plus près, la ville regorge de détails qui ne peuvent être décrits que par les guides experts de la Glasgow School of Art.

Glasgow fait-elle partie des sites que vous voulez voir avant de mourir?

Prev 36 HEURES À QUÉBEC
Next 10 villes canadiennes à visiter en 2017

About Author

Marie-Eve Vallieres

Marie is a native Montrealer trying to balance a deep love for her hometown and an unquenchable thirst for travel and discovery. She has been to more than 20 countries, lived abroad in both France and the U.K., and is always on the lookout for authentic experiences wherever she travels -- especially if it involves chocolate.

0 Comments

No Comments Yet!

You can be first to comment this post!

Leave a Comment